Quel régime politique pensez-vous utiliser dans une région Pokémon ?

2 Réponses • 213 Vues

Préface
Bonjour, bonsoir à tous et à toutes, aujourd'hui je lance ce topic pour parler de la politique dans Pokémon, mais aussi de quel régime politique adopter pour son fan game.
Pourquoi un régime politique ?
En effet, c'est un point qui, d'après moi, est très important. Le régime politique peut beaucoup compter dans le scénrio, comme il peut être sans importance.
Par exemple, dans une monarchie, la puissance des antagonistes peut varier seulon l'autorité qu'exerce le roi.
Si il se fait respecter, qu'il impose son autorité facilement, la team adverse aura du mal à faire des sales coups, et devra donc préparer des plans plus élaborés.
Vous les croiserez donc peut, mais il sera plus dur de les battre car ils seront mieux préparés.
Au contraire, si le roi ne se fait pas bien respecter, il y aura plus de délinquance, mais aussi d'attaque de la team. C'est pour cela que je trouve que définir le régime politique de son fan game est un étape non négligeable.
Dans les jeux officiels, on n'en sais pas vraiment sur ce sujet là.
Il y a part exemple Ghetis, dans BW, qui s'autoproclame roi.
On peux aussi penser que le Maître est dirigeant, ce qui ferait que pour accéder au pouvoir, il faut le mériter.
C'est pour ça que je vous invite à en parler sur ce topic, mais aussi à partager vos pensés.
Merci d'avoir lu, et bonne continuation !

« Modifié: 26 mai 2020, 00:48:26 par Lordork »


Réflexion

ralandel

Mappeur

Je prends la peine de répondre mais je ne sais pas si beaucoup de gens vont le faire. En effet, ton post est assez mal formulé, énormément d'erreurs de syntaxes, d'orthographe et de conjugaison qui rendent la lecture difficile et dissipent l'envie de répondre.

Pour ce qui est du sujet en lui-même je pense que Game Freak ne prend pas de risque à ce sujet car Pokémon reste un jeu tout public. Il ne cherche pas à mettre en place des systèmes politiques car le jeu reste destiné à un public très jeune et dont ce genre d'histoire n'est pas le centre d'intérêt.

Cependant en tant que fan game, les créateurs ont le choix d'intégrer la chose ou non, et de rendre ça simplement anecdotique ou au contraire, au centre de l'intrigue.

Cependant la mise en place d'un système politique dans son jeu n'est pas quelque chose à prendre à la légère, c'est quelque chose qui au contraire doit être mûrement réfléchi en amont et l'on se doit connaître une bonne partie du fonctionnement du régime choisi si l'on veut en faire un élément central de son histoire.

LA MONARCHIE :
Premier régime qui peut nous venir en tête, la composition de ce mot viet du grec mono (seul)et arke (pouvoir), soit le pouvoir en un seul. En apparence très simple c'est pourtant un régime vis à vis duquel on se méprend le plus en raison des différents types qu'il existe. En effet, si nous français conservons notre vision de la monarchie absolue avec un roi qui posséderait tous les pouvoirs, le roi possède tous les pouvoirs (judiciaires, exécutif et législatif), son pouvoir lui vient généralement de quelque chose de supérieur (entité divine), pour la France on parlait de monarchie de droit divin. C'est un régime qui aujourd'hui n'existe presque plus. C'est ce premier régime autoritaire qui est souvent pris pour exemple d'une monarchie. 
(Ce régime est différent d'une dictature, régime que j'aborderai après).
La deuxième monarchie est la monarchie constitutionnelle. C'est un régime que l'on retrouve dans des pays comme Andorre (principauté) ou le Danemark. Ici le roi n'a pas tous les pouvoirs car il est obligé de respecter la Constitution. Cependant il garde une grande autorité et son pouvoir est à vie.
Enfin, la monarchie parlementaire, (exemple : Royaume-Uno, Espagne) bien plus répandue, cette monarchie n'en est une que de nom puisque le roi ne possède plus aucun pouvoir politique (ou alors très restreint) mais reste le symbole de l'Etat.

Voilà pour ce qui est de la Monarchie.
Afin de ne pas écrire quelque chose de trop long (bien que ça soit déjà le cas) je vais rapidement passer sur quelques les autres régimes que sont la dictature et l'empire, il en existe d'autres comme les Républiques, les régimes autoritaires (Fascisme, Nazisme et URSS dès Staline), mais cela rendrait le post trop long.

 DICTATURE ET EMPIRE :
Tout d'abord qu'est-ce-qu'une dictature ? Une dictature c'est quand les gens sont communistes, déjà. Qu'ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair. C'est ça, une dictature, Dolorès. Plus sérieusement comment différencier une dictature d'un empire ? Et bien un empire peut être une dictature mais une dictature n'est pas forcément un empire. En effet, la notion d'empire est quelque chose de floue et ne s'apparente pas directement à la notion de régime politique. Le terme Empire ne désigne pas tant un régime politique mais plutôt un territoire. Aussi on parlait autrefois d'Empire britannique, d'Empire coloniale français (même sous la IIIe République) ou encore l'Empire romain (oligarchie). Ainsi il devient dès lors intéressant de s'intéresser à la notion de dictature. La dictature est un régime politique où tous les pouvoirs sont aux mains d'une seule personne (ou d'un groupe) et cela sans être limités par des lois ou des règles. La dictature est donc un régime où seul la personne au pouvoir détient une véritable liberté.

 MAIS ALORS QUEL SYSTÈME POLITIQUE POUR UN JEU POKEMON
La réponse que je vais donner après autant d'explications et de définitions peut paraître simple mais elle est au contraire la réponse découlant de tout le raisonnement et explication donne ci-dessus. En effet, le créateur de fan game possède bien une totale liberté, la mise en place d'un système politique opposé à celui en place peut d'ailleurs être l'objet de la Team antagoniste de ton jeu, souhaitant mettre en place par exemple une Anarchie.
Cependant attention à ne pas tomber dans un piège qui serait de vouloir trop expliquer. Créer un système politique dans le monde de Pokémon (en particulier si cela se déroule dans une région existante) dans le but de donner plus de "sens" ou de "réalisme" à l'univers peut vite avoir l'effet inverse et rendre la chose bien trop complexe ou incohérente et cela sortira le joueur de son immersion dans le jeu.
Pour prendre un exemple que je connais bien puisqu'il s'agit de mon propre jeu Pokémon Renaissance, Yumekua et moi-même avons décidé de mettre en place un système politique qui serait un système à mi-chemin entre la méritocratie et la dictature. Cependant nous avons conscience que vouloir intégrer un tel système politique à l'échelle globale du Pokémonde (chose actuellement faite scénaristiquement) est quelque chose de très lourd et trop complexe pour être simplement raconter dans une aventure Pokémon où l'ont retrouve pleins d'autres sous-intrigues. Cela m'amène donc au dernier point et qui pour moi est le plus important :
Comment le système politique serait-il présenté au joueur ou quel impact celui-ci a-t-il sur le monde que le joueur découvre ?

  PRÉSENTATION ET INTRODUCTION DU SYSTÈME POLITIQUE
Ainsi pour moi la question n'est pas tant quel est le système politique choisi, mais comment ce dernier est-il introduit au joueur.
En effet, que l'on choisisse de faire évoluer le joueur dans une région gouverné par une République, une dictature, une méritocratie ou un état totalitaire... cela devient important dans la façon dont le joueur découvre le système en place. Dans le cas d'un système autoritaire par exemple :
Dans une région régie par un totalitarisme, la propagande doit être légion, cela peut passer par la présence de tiles montrant une affiche de propagande, les membres "officiels" du gouverments que pourraient incarner certains dresseurs ou personnages du jeu devraient être reconnaissable comme représentant du régime grâce à quelque chose (badge, logo, design, tenue, coupe de cheveux...), de la même façon certains dialogues de personnages peuvent montrer que les habitants sont contrôlés par ce système (Mussolini disait d'ailleurs qu'il dirigeait les italiens dès le berceau et ne les laissait libre qu'une fois dans leur tombe). Mais à l'inverse, dans tout régime totalitaire apparaît dès marques de résistances, cela peut alors passer par des tags, des personnages qui montrent leur hostilités direct au système mais rarement en public, il peut y avoir par exemple un évènement scénaristique d'un soulèvement mais que l'armée du régime est envoyé pour maîtriser les rebelles...
Le plus important étant de jouer sur l'ambiance. Un régime politique n'existe pas seulement parce qu'on le proclame, ou simplement parce qu'on en a décidé ainsi, mais il vit quand on voit les effets que ce dernier a sur son territoire, sur les pays environnants voir même à l'échelle globale.


Pour terminé ce poste je citerai le grand auteur Nicolas Machiavel qui a écrit le livre Le Prince, ouvrage qui m'a fait découvrir et apprécier la politique. Il écrivait "Tout n'est pas que politique, mais la politique s'intéresse à tout", je pense que cette phrase résume très bien la pensée qu'il faut avoir. Mettre en place un système politique simplement pour dire qu'il y en a un non, mais en mettre un pour montrer son impact partout dans le jeu, directement et indirectement, oui.

Merci à tous d'avoir pris la peine de lire ce post jusqu'au bout, il m'aura pris plus de 3 heures de travail, de recherche pour certains détails, ou encore de relecture, j'apporterai sûrement quelques modifications/edits dans les jours là venir.
On a quelques informations sur le système politique des jeux officiels : le parcours du protagoniste est légitimisé par le système mis en place, c'est normal de collecter des badges, affronter des dresseurs etc. Avant de prendre l'approche macroscopique, on peut déjà regarder ce qui est évident. Les hommes et femmes de chaque région possèdent un travail (nom des PNJs), vivent en communautés rurales/citadines comme nous, possèdent du temps libre et ont accès à des divertissements (films, concours, sport, télévision, radio etc.). A bien des égards, l'univers de Pokémon est semblable au notre : l'économie semble principalement capitaliste (entreprises fondées par des tiers ne travaillant pas pour l'état, qui conçoivent, vendent et même exportent leurs produits), la structure familiale est principalement nucléaire (avec exceptions), l'histoire nationale/lore ne semble glorifier ni culte, ni figure politique, on peut raisonnablement supposer qu'un régime totalitaire ne s'est pas encore installé. Ce qui change, politiquement parlant, est lié à l'existence des Pokémons et leur incorporation au système social, la politique a été pensée à partir de cet élément (de gameplay, à la base). Les jeunes sont encouragés à obtenir un Pokémon très tôt, les Pokémons sont le moteur de la recherche scientifique, de l'histoire (guerre), de la religion, du divertissement, de la police, de l'économie (entreprises créant des potions etc. on parle même de POKEdollars). Pourquoi cela devient-il politique ? Par exemple, chaque ville des jeux principaux possède un centre Pokémon sans exception, et tous sont identiques (à quelques détails près dans HGSS). Le centre Pokémon est donc un lieu publique, la vie est avant tout pensée dans un rapport avec le Pokémon, et non une vie "entre humains". Puisque les Pokémons ont une telle importance, les combats en arènes sont un rite formateur, et une forme de mélange entre un système d'éducation et de divertissement (combats télévisés et sponsorisés dans Epee/Bouclier, mais c'est le même principe avec le système original présent dans Alola). Travailler dans la ligue est donc une forme de fonctionnariat, et on voit à plusieurs reprises que c'est le champion d'arène qui structure le développement de la ville (Kimera est une diva/superstar, sa ville est le berceau des concours, par exemple) : le rôle du champion d'arène n'est alors pas seulement celui d'examinateur, mais aussi de personnalité politique. Puisque l'école des dresseurs prépare les enfants à se lancer dans cette série d'"examens", on peut donc parler d'un choix de carrière (au même titre que les PNJs mineurs, présentateurs télé, etc.).
Maintenant qu'on a un peu fait le tour de ce qui est évident, qu'est ce qu'on peut en déduire ? Je vais donner ma petite théorie, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Mon raisonnement est plutôt simple:
1. Chaque région ne possède pas forcément de système politique comme la ligue (Pokémon Ranger, Coliseum, XD)
2. Instaurer l'organisation politique qu'est la ligue est une initiative qui doit être prise par le professeur de la région (ce que l'on voit dans Soleil et Lune je crois)
3. Chaque région, même les plus "sous-développées" en termes d'urbanisme, possède un professeur et des scientifiques qui sont le point de départ symbolique de la formation des enfants (ce sont même les premiers à apparaître à l'écran).
4. Les professeurs, en créant Pokédex, Capsticks et autres inventions, travaillent main dans la main avec toute institution se servant des Pokémons (et on a démontré qu'il s'agissait de presque tout, de la police aux usines).
Je pense que nous avons affaire à une forme de conseil scientifique, de nature ni démocratique, ni oligarchique, mais plutôt de formation (à la manière du gardien dans la République de Platon, un truc qui se rapproche de la vision de l'état idéal d'Aldous Huxley). Ils contrôlent ensemble toutes les régions que nous connaissons (monnaie commune, langue commune malgré la présence de dialectes, produits et marchandises communes), de manière plus ou moins libérale. En effet, le prix d'un objet n'est pas fixé, il varie selon les régions (un Anti-Brûle coûte 300 Poké-dollars à Alola et 200 à Galar). Soit nous avons affaire à un marché libre, soit cette théorie est fausse et c'est en fait une différence liée à la différence d'époque (si Alola et Galar ne sont pas à la même époque sur la timeline, peut-être l'inflation est-elle à l'origine de ce changement de prix).
D'une autre part, on peut voir à travers l'évolution technologique (du Pokédex par exemple) que cette structure politique est relativement solide car elle ne semble pas être éphémère. Il doit certainement y avoir une forme de contrebalance des pouvoirs: peut-être la ligue sert-elle à agir comme un pouvoir local pour contrebalancer le pouvoir national scientifique (à la manière des maires, gouverneurs, représentants régionaux etc.). Pour faire un bon lore de fan-game, il faudrait selon moi avoir conscience de ce canon: une telle conglomération politique autoriserait-elle l'existence d'un régime totalitaire oppressif ? Nous avons qu'une force armée existe (Lieutenant Surge). Le fan-game se situerait-il avant cette organisation mondiale ? Après ? En partenariat avec elle? En guerre/opposition ?

« Modifié: 17 juin 2020, 18:12:39 par Miké JAJ »


There was an error while thanking
Thanking...